Les Animaleries, des oiseaux pas si "bêtes"



Je souhaites vous parler d'un sujet sur lequel nous avons tendance à passer un peu vite, il s'agit des oiseaux, des lapins, des rongeurs en général et plus particulièrement de ceux que nous trouvons en animalerie.

Pourquoi ce sujet? Et pour quelle raison l'oiseau a-t'il retenu mon attention?

Voici l'histoire d'un appel au secours...

Il y a quelques jours je me suis rendue dans une animalerie de ma région, je voulais acheter une nouvelle gamelle à mon petit glouton à quatre pattes et comme nous étions en ballade je me suis dit que d'aller en animalerie couplée d'un espace jardinerie et déco serait le petit plus sympa du jour :) vous connaissez les femmes, même sans but particulier nous "trouvons" toujours le petit truc déco qu'il manque à notre intérieur.

Il y avait bien longtemps que je ne m'étais pas rendue dans ce type de "super-marché animalier" la vue de tous ces animaux enfermés dans des cages avec si peut d'espace ne satisfait pas mon plaisir quotidien.

Pourtant ce jour là, bien m'en a pris d'aller fureter du côté animalerie et de fondre comme un caramel au soleil face à ces adorables lapins et autres rongeurs si bien exposés dans leur bulle de verre aseptisée et brillante mettant en lumière les petits hamsters qui se blottissent sous la paille essayant de trouver un max d'ombre pour satisfaire un besoin de repos; ce qui leur est extrêmement difficile, car vous n'êtes pas sans savoir que ce petit rongeur à l’espérance de vie relativement courte dort le jour. Que voulez-vous, si le cycle est respecté, vous ne pourrez jamais les voir.

Je m'extasiais disais-je devant des dizaines de rongeur agglutinés dans leurs espaces restreints, condamnés à vivre sous une lumière artificielle et dans un vacarme inapproprié, lorsque derrière moi dans une des nombreuses volières remplies de canaris, perruches, perroquets, calopsytes, mandarins et j'en passe, mon attention fut attirée par un petit oiseau dont je n'ai malheureusement pas trouvé le nom car si les rongeurs manquent d'espace, ce n'est rien à côté de cette ribambelle de volatiles confinés dans leurs cages si petites qu'il leur est impossible d'ouvrir leurs ailes si tant est qu'ils aient conscience d'avoir ce majestueux attribut que dame nature leur a offert.

Ce petit volatile semblable à un mini poulet, d'une taille proche de la caille poussait un petit cri dans ma direction et ainsi m'appelait afin d'attirer mon attention.

dès que je me suis retournée, il changea de cri et commença son manège en effectuant des aller-retour incessant dans le fond de sa cage qu'il partageait avec une nuée de mandarins.

Juste au dessus se trouvait un autre de ses congénères qui comme lui s'adonnait au même rituel d'aller-retour.

En un instant il m'a fait ressentir tout le stress qu'il ressentait, puis c'est la volière tout entière qui s'est manifestée, tous ces oiseaux subissent un stress énorme; trop nombreux sans jamais voir la lumière du jour,( fermez les yeux et imaginez un instant que vous êtes cet oiseau, pourquoi suis-je ici, que me veulent-ils, suis-je condamné a vivre dans cet espace clos et minuscule?) Tant de questions auxquelles j'étais dans l'impossibilité de répondre.

Mais ce n'est pas tout, sur le sol juste à côté jonchaient des caisses en bois d'à peine 10 centimètres de hauteur, remplies d'oiseaux et de rongeurs entassés avec pour seule ouverture un grillage sur le devant; plus loin une autre caisse à peine plus haute contenait des furets, la caisse n'était pas assez haute pour qu'ils puissent se tenir droits!! toutes ces caisses pleines de "marchandises" posées à même le sol, en attente d'être rangées, entassées comme de vulgaires paquets!!

Je me suis éloignée de la cage du petit oiseau qui avait capté mon intention, il s'est alors dirigé contre les barreaux et a recommencé à m'appeler, je me suis éloignée triste de le laisser, de les laisser...

Je suis certaines que le personnel de ce super-marché animalier soigne ces petits cœurs avec toute l'attention qu'ils méritent, du moins c'est ce que je veux croire et c'est ce que chacun de nous espère, mais qu'en est-il vraiment?

A l'heure ou les associations se battent pour les animaux en captivité dans les parcs animaliers,sachant que pour la grande majorité ils sont soignés et bien nourrit, prenons conscience qu'un marché financier autour de nos animaux domestiques existe, bien que nous soyons tous touchés par la captivité des grands fauves et autres espèce dites sauvages, il y a des centaines de petits cœurs qui attendent que l'on s'occupe de leur cause.

J'aurais voulu l’emmener et m'occuper de cette petite boule de plumes, je me suis demandé pourquoi il m'avait choisi,aurais-je dû l'acheter? et les autres? puis j'ai compris qu'il voulait simplement que je sonne l'alerte...


En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et la politique de confidentialité de Wix. Cliquez sur les liens pour plus d'infos.

Pour consulter les conditions de vente du site (CGV)  et les informations RGPD, cliquez ici ou sur l'onglet "Contact".

​© 2018 par Nicole Baptista. Créé avec Wix.com